Mesurer soi-même sa pression intraoculaire

Les patients glaucomateux peuvent suivre seuls l’évolution de leur pression intraoculaire (PIO) grâce à un tonomètre à ­rebond. C’est le résultat d’une étude britannique menée sur une centaine de patients atteints de glaucome ou ­d’hyper­tension oculaire : 73% d’entre eux ont obtenu des mesures de PIO fiables, différant de moins de 5 mmHG de celles réalisées par un médecin en utilisant un tonomètre à aplation.

Parmi ceux-ci, 71% ont trouvé que la méthode était facile et 92% qu’elle était confortable. Une technique qui permettrait au médecin de disposer de plusieurs relevés de PIO au cours de la journée pour mieux apprécier les pics et fluctuations de celle-ci ; et au patient de se sentir plus impliqué dans la prise en charge de sa pathologie.

Pronin S, Brown L, Megaw R, Tatham AJ. Measurement of intraocular pressure by patients with glaucoma. JAMA Ophthalmol. Published online August 31, 2017.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous