Mélanome de la choroïde : un nouveau traitement à l’essai pour les premiers stades…

La société américaine Aura Biosciences vient de lancer un essai clinique de phase 1b pour son nouveau traitement du mélanome de la choroïde. Celui-ci, nommé AU-011, est destiné à traiter le cancer en phase initiale et repose sur des nanoparticules virales synthétiques dérivées du papillomavirus humain.

Ces particules sont couplées à de petites molécules absorbant la lumière infrarouge et se liant spécifiquement aux cellules cancéreuses. Après injection intravitréenne de AU-011, le traitement est activé par laser ophtalmique. Les molécules sensibles à la lumière alors excitées détruisent ainsi la membrane des cellules du mélanome, tout en préservant les structures clés de l’œil et donc potentiellement la vision du patient. Douze personnes avec un mélanome de la choroïde petit ou moyen et non traité auparavant vont être enrôlées dans l’essai clinique et suivies pendant deux ans.

Avec l’AU-O11, le Dr Carol Shields,co-directrice duservice d’oncologieoculaire de l’hôpitalWills Eye, à Phila -delphie, espèremettre au point une nouvelle optionthérapeutique.

… Et un succès contre le mélanome métastatique
En cas de métastases du mélanome choroïdien, il n’existe aujourd’hui pas de traitement. Mais pour la première fois, une équipe américaine vient d’obtenir de bons résultats avec une nouvelle immunothérapie. La première étape de celle-ci a consisté en la réalisation de résections de métastases, ce qui a permis la mise en culture, à partir des tissus extraits, de lymphocytes T autologues spécialisés dans la destruction des cellules cancéreuses. Les 21 patients de 16 ans minimum enrôlés dans cet essai de phase 2 ont ensuite suivi une chimiothérapie (cyclophosphamide 60 mg/ kg pendant 2 jours, puis fludarabine 25 mg/m2 pendant 5 jours). Enfin, ils ont bénéficié d’une injection intraveineuse de lymphocytes T autologue et d’interleukine-2. Et chez 7 des 20 patients pouvant être évalués, le mélanome choroïdien a présenté une régression ! Ce qui, d’après les auteurs, remet en question la croyance selon laquelle le mélanome choroïdien métastatique est résistant à l’immunothérapie. Ils appellent donc à poursuivre les recherches et à améliorer cette thérapie basée sur les lymphocytes T afin d’augmenter le taux de réponses cliniques.

Chandran SS, Somerville RP, Yang JC et al. Treatment of metastatic uveal melanoma with adoptive transfer of tumour-infiltrating lymphocytes: a single-centre, two-stage, single-arm, phase 2 study. Lancet Oncol.  2017 April 7. doi: 10.1016/S1470-2045(17)30251-6. [Epub ahead of print]

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous