Manifestations oculaires chez les nouveau-nés en cas d’infection de la mère : des données rassurantes

Une étude non contrôlée, menée à Sao Paulo au Brésil, a révélé des chiffres rassurants quant à la possible transmission verticale de l’infection au SARS-CoV-2 de la mère à l’enfant pendant la grossesse, et aux potentielles conséquences oculaires pour le nouveau-né. Entre avril et novembre 2020, les auteurs ont réalisé un examen oculaire externe et une ophtalmoscopie binoculaire indirecte sur 165 nouveau-nés (âgés de 1 à 18 jours) dont les mères avaient été infectées, à des âges gestationnels variables, par le SARS-CoV-2.

Sur ces 165 enfants (dont 74,5% étaient nés à terme), 6 étaient positifs au CoViD-19 (pour 5 d’entre eux, le test positif datait du premier jour de vie). Ces enfants ne montraient cependant aucune anomalie oculaire. Par ailleurs, parmi les 159 enfants négatifs au SARS-CoV-2, un nouveau-né présentait une tortuosité vasculaire rétinienne et un engorgement veineux observés par ophtalmoscopie (l’infection maternelle avait été détectée à 28 semaines de grossesse) ; 7 (soit 4,2%) présentaient des hémorragies intrarétiniennes (ce qui correspond au taux connu hors CoViD-19, évalué à 6,7%) ; et 2 une rétinopathie du prématuré (correspondant là aussi au taux hors CoViD-19). Même si des études contrôlées sont nécessaires pour confirmer ces résultats, les auteurs estiment qu’on peut exclure un risque élevé de conséquence oculaire chez le nouveau-né en cas d’infection de la mère.

Ocular Assessments of a Series of Newborns Gestationally Exposed to Maternal COVID-19 Infection. Olívia Pereira Kiappe, et al. JAMA Ophthalmol. Published online April 7, 2021.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous