L’ONDAM respecté globalement en 2016, mais…

Avec des dépenses estimées à 185,2 Md euros en 2016, en progression de 1,8% par rapport à 2015, l’assurance-maladie a globalement respecté l’ONDAM (objectif national des dépenses d’assurance-maladie), puisque ce montant est « très proche (-24 M euros) » de l’objectif fixé par la loi de financement. C’est l’avis du Comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance-maladie rendu le 18 avril et qui fait le point sur les dépenses de la sécurité sociale d’après les statistiques disponibles à ce jour.

Mais, il y a un mais : dans le détail, le sous-objectif concernant les dépenses de soins de ville n’a pas été tenu. Celles-ci « s’établiraient à 85,1 Md euros, supérieures de 500 Meuros à l’objectif rectifié fixé pour 2016 dans la loi de financement pour 2017. Elles sont en progression de 2,3% par rapport à 2015, alors que l’ambition initiale était de limiter la croissance des dépenses de ville à 1,8% ». La faute notamment à des dépenses plus élevées que prévu dans les honoraires médicaux, dentaires, paramédicaux, les indemnités journalières, les transports sanitaires et les dispositifs médicaux. L’ONDAM 2017 est fixé à 190,7 Md euros (+2,1% par rapport à 2016).

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous