L’Île-de-France lutte contre la désertification médicale

Le Conseil régional d’Île-de-France a décidé de renforcer son dispositif d’aide à l’exercice des professionnels. de santé libéraux de premier recours, notamment les ophtalmologistes, dans une cinquantaine de zones fragiles.

Pour doper la démographie médicale, la région va par exemple avoir recours à des bourses (700 euros) pour les étudiants, à des aides à l’installation mais aussi au maintien de l’exercice.

La région va notamment investir dans des travaux de sécurisation de locaux, l’aide de la région pouvant s’élever à 15 000 euros. En échange, le médecin s’engage à rester sur ce territoire pendant trois ans.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous