Les traitements chirurgicaux du glaucome

Comme cela a été précisé dans les articles précédents, le glaucome est avant tout une neuropathie optique dégénérative progressive. L’hypertonie oculaire est le principal facteur de risque de la maladie et à ce jour le seul facteur modulable qui puisse permettre de ralentir ou de stabiliser la maladie. La Société européenne du glaucome (EGS) recommande dans son dernier rapport que la chirurgie soit pratiquée lorsque le traitement médical ou laser ne permet pas de stabiliser la maladie. Ainsi, les principes chirurgicaux basiques sont basés sur l’amélioration de l’évacuation de l’humeur aqueuse que ce soit à l’extérieur de l’œil par les chirurgies filtrantes conventionnelles ou que ce soit à l’intérieur de l’œil grâce aux nouveaux dispositifs implantables notamment ; mais aussi sur la production d’humeur aqueuse par les techniques de cycloaffaiblissement.

Auteurs

  • Cedric Schweitzer

    Ophtalmologiste

    Service d’ophtalmologie Pr Korobelnik, Centre hospitalier universitaire Pellegrin, Bordeaux

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous