Les négociations entre la Cnam et les médecins libéraux en pause jusqu’au printemps

Il y a en aura eu des discussions autour de l’avenant 9 à la convention médicale, mais dans un entretien accordé au Quotidien du Médecin, Thomas Fatôme, le directeur de la Cnam, révèle qu’elles n’aboutiront pas avant le printemps. « Je constate aujourd’hui que les conditions ne sont pas réunies pour aller plus loin dans ces négociations et envisager une signature avant la fin de l’année, explique-t-il.

C’est la raison pour laquelle nous mettons ces négociations sur « pause » pour laisser la place à la campagne électorale [aux URPS] et la préparation de ces élections professionnelles [prévues du 31 mars au 7 avril]. » Ces négociations ont été engagées mi-septembre autour de plusieurs sujets : les soins non programmés, les visites, les spécialités et le numérique en santé. La Cnam a proposé un paquet de mesures assorties d’un budget de 549 millions d’euros sur deux ans, mais à quatre mois de leurs élections professionnelles, les syndicats n’ont pas donné suite. Rendez-vous sans doute à l’été 2021…