Les dépenses de santé de nouveau à la hausse

Après un arrêt pendant la période du confinement, les dépenses de santé sont reparties à la hausse en juillet, avec une augmentation de 6,9% par rapport à juillet 2019, a indiqué la CNAM (Caisse nationale d’assurance-maladie), et pour le deuxième mois consécutif (6% d’augmentation en juin).

Tests de dépistage, indemnités journalières, dépenses des établissements de santé et soins spécialistes sont en cause. Les remboursements d’analyses médicales ont ainsi bondi de 31% par rapport à juillet 2019 ; les dépenses des établissements publics de santé de 13% (ce qui pourrait correspondre à la vague épidémique de mars-avril, les dépenses étant décalées par rapport aux soins) ; et les indemnités journalières de 13%. Les professions de santé reprennent du poil de la bête, avec une augmentation des dépenses de santé de 7,6% pour les dentistes, et de 4,7% pour les spécialistes (les généralistes restant en recul de 2,8%).