Les contrôles de la Cnam augmentent le nombre de fraudes détectées

La Délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF) a publié fin décembre son rapport 2017 sur la fraude aux finances publiques, révélant notamment que le montant de la fraude à la Cnam s’élève à 270 millions d’euros, soit 10% de plus qu’en 2016. « Cette évolution positive illustre la poursuite de l’investissement fort des organismes d’Assurance maladie dans la lutte contre la fraude et les activités fautives », estime le rapport.

Dans le détail, la fraude aux prestations en nature représente à elle seule la moitié du préjudice avec 136,3 M€, dont 132,4 M€ sont le fait de fournisseurs de soin (professionnels de santé, fournisseurs, transporteurs ; via notamment l’application des nomenclatures et la facturation d’actes fictifs). Dans ce domaine, la fraude des assurés, essentiellement liée aux méga consommations et aux médicaments (falsifications, contrefaçons ou reproduction d’ordonnances ou de feuilles de soins) ne représente « que » 3,9 M€. Enfin, la fraude des établissements compte pour 91,5 M€, celle aux prestations en espèces 31,3 M€ et celle à l’obtention des droits 10,9 M€.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous