Le timolol topique contre le botriomycome oculaire

Des chercheurs américains se sont penchés sur les cas de quatre enfants atteints de botriomycomes oculaires, des tumeurs vasculaires inflammatoires de l’œil ou de la paupière résultant d’un chalazion, d’un traumatisme ou d’une chirurgie. Ils ont observé que pour chaque patient, l’instillation de timolol 0,5% collyre, un ­bêta­bloquant non sélectif, deux fois par jour pendant au moins 21 jours avait abouti à une guérison ­complète et sans récidive pendant au moins 3 mois.

Le tout sans ­présenter d’effet indésirable. Si de plus grandes études, et à plus long terme, confirment ces résultats, le timolol pourrait se substituer aux traitements habituels à base de stéroïdes ou de chirurgie, qui peuvent présenter des effets ­indésirables.

Oke I, Alkharashi M, Petersen RA, Ashenberg A, Shah AS. Treatment of ocular pyogenic granuloma with topical Timolol. JAMA Ophthalmol. Published online March 16, 2017. doi: 10.1001/jamaophthalmol.2017.0110.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous