Le tiers payant pour tous en 2017

Marisol Touraine a l’ambition de changer en dix ans notre système de santé en profondeur et a présenté les grandes lignes de sa stratégie nationale de santé le lundi 23 septembre.

Son tout premier objectif est un meilleur accès à la médecine de ville pour éviter les ruptures de soins avec la généralisation du tiers payant qui sera accessible dès 2014 pour les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) et sera étendu à tous les assurés d’ici 2017.

Mais cette généralisation ne se fera pas sans difficultés. Pour la CSMF, cette mesure « risque de correspondre à la fin du paiement à l'acte, l'un des fondements de la médecine libérale. » Par ailleurs, la Confédération craint la mesure soit difficile à appliquer, en tout cas d'ici 2017, compte tenu des 400 régimes d'assurance complémentaire actuels .

Du côté de MG France et du Collectif interassociatif sur la santé (CISS), on applaudit des deux mains.

Il y a bien sûr la peur du dérapage des dépenses. Cependant, des chercheurs de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) ont mis en évidence que, comme pour la CMU, le tiers-payant fait gonfler momentanément les dépenses mais que cette hausse temporaire ne fait que refléter un rattrapage des soins chez les plus précaires.

Les Cahiers d'Ophtalmologie n°173 - octobre 2013

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous