,

Le sirolimus intravitréen dans le traitement de l'uvéite non infectieuse du segment postérieur

 

Santen a été autorisé à déposer auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA) une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) pour l'utilisation du sirolimus intravitréen (dosé à 440 µg) dans le traitement de l'uvéite non infectieuse du segment postérieur.

 

Premier médicament dans la catégorie des traitements immunorégulateurs locaux, il inhibe mTOR, une enzyme de la famille des sérines/thréonine kinases qui joue un rôle essentiel dans la stimulation de la prolifération des lymphocytes T laquelle conduit à la libération de cytokines pro-inflammatoires.

En inhibant mTOR, le sirolimus interrompt une voie critique qui perpétue le processus inflammatoire et contrôle la progression de la maladie.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous