,

Le projet Foresight labellisé IHU

Deux ans après le lancement de l’appel à projets pour la création des instituts hospitalo-universitaires (IHU), un nouveau et septième lauréat a été annoncé par le gouvernement mi-septembre : le projet Foresight, centré autour de l’Institut de la Vision et qui rassemble l’Inserm, Sorbonne université, le Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts et la Fondation Voir et Entendre.

Le projet « intègre une recherche fondamentale et clinique d’excellence pour améliorer les connais­sances et les traitements des malades atteints de DMLA, glaucomes, rétinopathies diabétiques et dégénérescences d’origine génétique », annonce l’Inserm. Concrètement, l’IHU, doté de 50 millions d’euros maximum, se chargera d’étudier les mécanismes de perception visuelle de la rétine au cortex, et notamment la plasticité cérébrale dans le cadre de la restau­ration ­visuelle, de caractériser le vieillissement et les processus ­pathologiques du système visuel pour prévenir la perte de vision, et enfin de développer et valider de nouvelles ­approches théra­peutiques en médecine régénérative et prothétique. Il pilotera également un centre de coordination pour l’ophtalmologie connectée pour guider et suivre les ­patients tout au long de leur parcours de soins, promouvoir l’engagement des patients, réduire les problèmes de ­compliance et mesurer les impacts individuels, sociétaux et économiques de l’amélioration de la santé visuelle. « Le projet comprend enfin une dimension éducative pour préparer les futures générations de soignants aux technologies innovantes produites dans le périmètre de l’IHU et au-delà. Cet objectif éducatif vise aussi les patients, pour leur ­permettre des choix thérapeutiques éclairés et donc une meilleure adhésion au traitement », précise l’Institut de la ­Vision.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous