Le Prix de la Fondation de l’œil attribué à Thierry Léveillard

 

Chaque année, plusieurs fondations sous égide de la Fondation de France récompensent le travail d’équipes de recherche fondamentale et appliquée. Cette année, le comité Maladies de l’œil de la Fondation de France, présidé par le Pr Bahram Bodaghi, a désigné Thierry Léveillard comme lauréat de son prix doté de 50 000 euros pour ses travaux sur la thérapie génique de la rétinopathie pigmentaire.

Thierry Léveillard  est le directeur de l’équipe « Viabilité de la signalisation des RdCVF pour les thérapies des dégénérescences rétiniennes non héréditaires », département de génétique, Institut de la Vision, Paris.

Son équipe a découvert que les bâtonnets sécrètent une protéine indispensable à la viabilité des cônes (Rod-derived Cone Viability Factor ou RdCVF). Elle a ensuite montré que le gène qui commande RdCVF produit également une enzyme qui protège les bâtonnets du stress oxydatif.

Les travaux récents de Thierry Léveillard ont permis d’élucider le mécanisme d’action de RdCVF sur les cônes. Ceux-ci possèdent à leur surface un récepteur interagissant avec RdCVF, qui transmet un signal de survie. RdCVF stimule vers ce récepteur un transport du glucose, métabolisé dans la cellule selon un processus énergétique très particulier pour réparer les zones endommagées par le stress oxydatif. Il devient possible d’envisager une thérapie de la rétinopathie pigmentaire par RdCVF pour stimuler la repousse des régions lésées des cônes avant que ceux-ci ne soient détruits.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous