Le port de lentilles au temps du coronavirus

Même les ophtalmologistes ne semblent pas tout à fait d’accord entre eux concernant le port de lentilles de contact en ces temps de COVID-19. D’un côté, l’American academy of ophthalmology (AAO) recommande dans ses conseils de prévention de passer aux lunettes pour un moment. Dans une fiche pratique, le Dr Sonal S Tuli donne ce conseil, « surtout si vous avez tendance à toucher vos yeux quand vous portez vos lentilles de contact. Substituer les lunettes aux lentilles peut faire diminuer l’irritation. » L’AAO ajoute que « porter des lunettes pourrait constituer une barrière de protection supplémentaire – même si cela ne protège pas à 100%. »

A l’inverse, trois experts* ont souligné lors d’une conférence de presse (le 12 mars) que le port de lentilles était sûr, une information reprise par la Société Française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de Contact (SFOALC). Les experts ajoutent que « rien ne prouve que les lunettes offrent une quelconque protection » et qu’il importe de désinfecter montures et verres : « certains virus comme le COVID-19 peuvent rester sur des surfaces dures pendant des heures, voire des jours, et peuvent se propager sur les doigts et le visage des porteurs de lunettes. Cela est particulièrement vrai pour les presbytes (personnes généralement âgées de plus de 40 ans). La plupart des presbytes ont besoin de lunettes de lecture, qu’ils peuvent mettre et enlever de leur visage plusieurs fois par jour. Ce groupe d’âge semble faire partie de la population la plus susceptible de développer la COVID-19, par rapport aux porteurs de lentilles de contact, qui sont généralement plus jeunes. » Deux points d’accord toutefois : la nécessité de rappeler les conseils d’hygiène aux porteurs de lentilles (lavage des mains, décontamination des lentilles…), et celle de cesser de porter ses lentilles en cas de COVID-19 (comme pour d’autres pathologies). 
Le Dr Louisette Bloise, présidente de la SFOALC, rappelle ainsi qu’il « est important de rappeler que le port des lentilles doit être suspendu lors d’infections ORL (rhume, angine, otite, pharyngite) du fait de la proximité des agents microbiens ou viraux (à fortiori, le port continu des lentilles est interdit dans ces cas-là). Il en est de même en cas de suspicion ou d'atteinte au coronavirus, en effet le COVID-19 peut être présent au niveau de la conjonctive. » Elle indique aux patients, que s’ils n’arrivent pas à se « procurer de solution d’entretien, il est indispensable de stopper le port des lentilles jusqu’au ré-approvisionnement, du fait du risque infectieux en l’absence de décontamination des lentilles de contact. En respectant ces conditions, le port de lentilles de contact est un mode de correction sûr et efficace pour un grand nombre de porteurs. » Dans le cadre du service minimum volontaire de permanence des soins optiques (cf dans les actualités professionnelles), les syndicats d’opticiens indiquent (sur https://www.urgenceopticien.fr/)  que « compte-tenu des demandes de confinement demandées par le gouvernement, nous recommandons de limiter vos déplacements. Aussi, si vous arrivez à la fin de vos lentilles et de vos produits d’entretien et que votre opticien habituel n’est pas en mesure de vous fournir, nous vous recommandons de privilégier le recours à votre paire de lunettes. Si toutefois, vos lentilles sont indispensables en cette période de confinement, et en l’absence d’autre solution, contactez un opticien Urgence Opticien pour trouver une solution. »

*Lyndon Jones, directeur du Centre for Ocular Research & Education (CORE) à l’université de Waterloo (Canada); Philip Morgan, directeur d’Eurolens Research à l’université de Manchester (Grande-Bretagne); et Jason Nichols, Professeur à l’école d’optométrie de l’université d’Alabama at Birmingham (États-Unis) and rédacteur en chef de Contact Lens Spectrum.