Le marché de l’optique repart à la hausse

En 2017, la consommation d’optique médicale avait baissé. Une première en 15 ans. Mais elle est repartie à la hausse en 2018, note la Dress (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) dans son bilan sur les dépenses de santé 2018 (cf). La consommation en optique s’élève ainsi à 6,4 milliards d’euros en 2018, soit +4,6% par rapport à 2017.

« Ce dynamisme est largement imputable à une hausse des remboursements par les organismes complémentaires (mutuelles, sociétés d’assurances ou institutions de prévoyance). Cette hausse s’expliquerait par la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise initiée en 2016, qui s’est accompagnée d’une augmentation de la part des contrats collectifs au détriment des contrats individuels, expose la Dress. Or, les contrats collectifs ont un taux global de « retour sur cotisations » plus élevé et sont nettement plus couvrants pour l’optique. Ainsi, avec des assurés plus solvables, la demande serait stimulée, entraînant une hausse des volumes et des prix. » L’optique représente ainsi le deuxième poste de dépenses en biens médicaux après les médicaments.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous