Le gouvernement veut inciter les jeunes médecins à s’installer dans les zones sous-denses

Un amendement ­déposé par le gouvernement a été adopté dans le PLFSS 2017, créant un nouveau contrat de praticien ­territorial médical de remplacement. L’objectif est d’inciter les médecins remplaçants, thésés ou non, à découvrir l’exercice libéral dans les sous-zones durant une durée déterminée. En contrepartie, ils bénéficieraient d’un minimum de rémunération dont le montant n’est pas encore précisé, notamment durant des interruptions ­d’activité pour cause de maladie, de maternité ou de paternité.
Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous