Le déficit de la sécu se creuse à nouveau

La commission des comptes de la Sécurité sociale a révélé le 6 juin qu’après deux ans d’amélioration, le déficit se creuse à nouveau : le déficit du régime général sera de 14,3 milliards, au lieu des 11,4 milliards prévus, et celui de la branche maladie se creuserait de 2 milliards de plus qu'escompté.

Et cela, bien que les dépenses de soins de ville en 2012 aient été moins importantes que prévu et que le niveau d’économies atteint sur le poste des médicaments délivrés en ville ait été le plus important jamais réalisé depuis 2006.

Le problème vient des recettes à cause du chômage qui les réduit. En plus de nouvelles taxes, sur le tabac notamment, le Gouvernement compte sur les réformes des retraites et des allocations familiales pour redresser la barre.

Certains économistes de la santé plaident pour que l’on cherche de nouvelles sources de financements plutôt de ponctionner toujours les mêmes.

Pour la CSMF, le Gouvernement devrait développer les alternatives à l'hospitalisation pour recentrer les hôpitaux sur leur cœur de métier. Elle prévient également que les bons résultats de la maîtrise médicalisée interdit toute nouvelle baisse tarifaire.

Les Cahiers d’Ophtalmologie n°171 (juin-juillet 2013)

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous