Le calcium n’aggrave pas la DMLA

Une analyse secondaire de l’étude AREDS (age-related eye disease study) vient de montrer que la prise de calcium (via l’alimentation ou la supplémentation) n’était pas associée à un risque de progression de la DMLA, voire que son effet était protecteur. L’étude AREDS, menée entre 1992 et 2001, avait déjà prouvé l’intérêt de la consommation d’antioxydants et de zinc dans la DMLA.

Concernant le calcium, des études précédentes avaient produit des résultats contradictoires. Cette nouvelle analyse portait sur 4 751 participants (d’âge moyen 69,4 ans, et à 55,9% des femmes) qui présentaient des degrés variables de sévérité de DMLA et ont déclaré leur consommation de calcium (alimentaire ou par supplémentation). Les 778 participants du quintile le plus élevé dans la prise de calcium présentaient un risque significativement plus bas de voir leur DMLA évoluer, par rapport aux participants du quintile le plus bas. Des résultats similaires étient observés pour l’atrophie géographique centrale. Et les participants du tertile le plus élevé avaient un risque significativement plus bas de développer une DMLA néovasculaire. Chez les femmes, les résultats étaient similaires qu’il s’agisse de prise alimentaire ou par supplémentation, tandis que la prise de supplémentation calcique chez les hommes était trop rare pour permettre des analyses statistiques. Cette étude n’a donc apporté aucun élément montrant que le calcium augmentait le risque de progression de la DMLA. La prise de ce minéral pourrait même protéger contre la maladie mais les chercheurs insistent sur la nécessité de davantage d’études sur le sujet. En effet, les facteurs confondants n’étaient pas contrôlés et les chercheurs soulignent que des choix de vie plus sains parmi les forts consommateurs de calcium (davantage d’exercice physique, moins de tabagisme, une plus forte consommation d’oméga 3...) étaient peut-être en cause. Ils estiment cependant que cette étude peut rassurer les patients qui prennent du calcium pour des raisons médicales (ostéoporose par exemple), lesquels doivent savoir qu’ils n’augmentent pas leur risque de DMLA.

Tisdale AK, Agrón E et al. Association of Dietary and Supplementary Calcium Intake With Age-Related Macular Degeneration, Age-Related Eye Disease Study Report 39. JAMA Ophthalmol. Published online March 21, 2019.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous