La télémédecine pour la rétinopathie diabétique

Depuis 2004, le réseau Ophdiat, fondé par le Pr Massin, permet aux patients diabétiques de bénéficier d’un service de télémédecine pour le dépistage de la rétinopathie diabétique dans plus d’une trentaine de centres en Île-de-France et en Guyane. Près de 15 000 patients sont ainsi dépistés chaque année. Une nouvelle plate­forme, à l’échelle nationale, a également été développée récem­ment.

Nommée E-ophtalmo, celle-ci vise à permettre le dépistage de la rétinopathie diabétique en facilitant le parcours de soin des patients diabétiques entre leur médecin traitant, l’orthoptiste et l’ophtalmo­logiste. Sur ordonnance de son médecin traitant, le patient peut ainsi prendre rendez-vous dans un centre de dépistage où un orthop­tiste se chargera de réaliser une photographie du fond d’œil. Celui-ci enverra ensuite, via la plateforme, les clichés à l’ophtalmo­logiste, qui pourra poser le diagnostic. L’intégralité du parcours est prise en charge par la sécurité sociale. La télémédecine représente aujourd’hui une solution qui pourraît s’avérer utile face aux délais de rendez-vous toujours plus longs et qui peuvent dissuader les patients diabétiques de pratiquer ce dépistage annuel.

Flux au niveau du plexus profond d’un patient atteint de RD

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous