La santé n’a pas le moral

Les études se suivent et leurs conclusions se ressemblent : les étudiants et professionnels de santé vont mal. En 2017 et 2018, deux enquêtes avaient révélé que 66,2% des jeunes et futurs médecins sont sujets à l’anxiété, que 27,7% souffrent de dépression et que 23,7% ont déjà eu des idées suicidaires (voir CDO 212) ou encore que 62% des étudiants en médecine s’étaient sentis « tristes, vides et sans énergie pendant plusieurs jours de suite au cours des 12 derniers mois » (voir CDO 216).

Le baromètre 2018 sur le moral des soignants, réalisé par 360 medics et B3 TSI auprès de 6 195 répondants, vient conforter et étendre ces observations : 64% des étudiants en médecine, contre 31% l’année passée, sont insatisfaits de leurs conditions de travail et ce taux d’insatisfaction atteint 68% pour l’ensemble des professionnels de santé sondés (contre 41% en 2017). 92% des praticiens interrogés estiment en outre que leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur. L’observatoire révèle aussi qu’un soignant sur deux est touché par le burn-out et que cela peut entraîner des risques pour la qualité du travail : « 9% des professionnels de santé indiquent que leur burn-out a conduit à au moins 1 incident médical de sécurité sur un patient et 66% estiment que le risque existe ». Enfin, une méta-analyse, portant sur 37 études et plus de 15 000 praticiens français avance des chiffres similaires : la prévalence du burn-out est estimée à 49% chez les praticiens français et à 5% pour le burn-out sévère. Les jeunes médecins et les urgentistes font partie des personnels les plus à risque. Le Dr Grégoire Pigné, président de 360 medics, conclut : « La qualité des soins passera nécessairement par des politiques de prévention de la souffrance des soignants ambitieuses et ce, dès leurs études. » En avril 2018, 15 mesures avaient été annoncées par le gouvernement pour améliorer le bien-être des étudiants en santé (voir CDO 219). Leurs effets ne semblent pas encore observables.

360 medics et Kansoun Z, Boyer L, Hodgkinson M, Villes V, Lançon C, Fond G. Burnout in French physicians: A systematic review and meta-analysis. J Affect Disorders. 2019;246(3):132-47.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous