La conjonctivite, un symptôme très rare de COVID-19

Deux études chinoises rapportent des cas, très rares, de conjonctivite chez des patients atteints de COVID-19 et la présence du Sars-CoV-2 dans les sécrétions oculaires des patients atteints. Une première étude (1) évaluant les caractéristiques cliniques de COVID-19 rapporte 9 cas de conjonctivites sur 1099 patients (soit 0,8%).

Une deuxième (2) s’intéressant plus particulièrement aux sécrétions oculaires a rapporté que sur 30 patients atteints de pneumonie liée à la COVID-19, un seul avait eu une conjonctivite : le virus a été détecté dans ses sécrétions oculaires (mais pas dans celles des autres patients). Dans les deux études, la conjonctivite n’était pas un symptôme isolé mais toujours accompagné de symptômes plus courants bien connus (fièvre, toux…).

Pour rappel, le Dr Li Wenliang, exerçant à Wuhan et âgé de 34 ans, qui a alerté les autorités du nouveau virus et de ses dangers, a été accusé de trouble à l’ordre social, et qui est mort de la maladie, était ophtalmologiste.

(1)Clinical Characteristics of Coronavirus Disease 2019 in China. W Guan et al. The New England Journal of Medicine. Published on February 28, 2020, and last updated on March 6, 2020, at NEJM.org.

(2)Evaluation of coronavirus in tears and conjunctival secretions of patients with SARS‐CoV‐2 infection. Jianhua Xia MM, Jianping Tong MD, Mengyun Liu MM, Ye Shen MD, Dongyu Guo MD. First published:26 February 2020. Journal of Medical Virology.