La confiance dans les médecins au plus haut après le confinement

Un sondage Odoxa* portant sur la relation patients-soignants en post-confinement révèle que l’image des soignants auprès du public a été « dopée » par la crise sanitaire.

Les patients ont à 92% une bonne (voire très bonne) opinion des médecins (ainsi que du personnel hospitalier, et à 93% du personnel de santé en général). Par rapport au baromètre santé du printemps de 2015, le niveau des « très bonnes opinions » a grimpé en flèche, avec 42% de en juillet 2020, contre 13% en 2015 (ce chiffre était certes plus élevé pendant le confinement, avec 57% de très bonnes opinions en avril 2020). La confiance octroyée au médecin généraliste s’élève à 92%, contre 65% aux scientifiques en général et seulement 31% à l’action du gouvernement en matière de santé. On trouve la même tendance parmi les professionnels de santé, puisque les médecins font confiance à leurs pairs (à 92%), mais bien moins à l’action du gouvernement en matière de santé (à 26%). Les sondés ont aussi apprécié (à 78%) « que les scientifiques expliquent la situation à la population », et estimé que « en général, ces scientifiques avaient réussi à expliquer simplement des choses complexes » – à 64%. En revanche, 85% d’entre eux considèrent qu’il y a eu trop de polémiques entre scientifiques durant la crise (sur la chloroquine entre autres).

*réalisé pour NEHS, la chaire santé de Sciences Po, Le Figaro Santé et France Info, rendu public le 21 juillet 2020, et mené en ligne entre le 24 juin et le 3 juillet auprès de 2010 personnes dont 254 médecins, 248 infirmiers et 1687 patients.