Krys Group crée un protocole de télémédecine dédié à la vue

« La mise au point de ce protocole de télémédecine a nécessité 24 mois d’études, d’échanges avec les acteurs de notre secteur dont principalement les ophtalmo­logistes, et un investissement significatif de notre part.

Mais c’est l’investissement nécessaire pour apporter des solutions concrètes à certains territoires de France qui n’ont à ce jour pas de solutions acceptables pour la santé visuelle », explique Patrice Camacho, directeur santé et réglementation de Krys Group, dans un communiqué. Le protocole en question vise en effet à faire passer à 15 jours le délai de délivrance d’équipements optiques adaptés et ainsi à désengorger les cabinets des ophtalmologistes. Concrètement, celui-ci repose sur la collaboration entre ophtalmologiste, orthoptiste et opticien. Ce dernier propose le service de télé-ophtalmologie à son client s’il y est éligible (porteur de correction déjà équipé, mais n’ayant plus de prescription en cours de validité ou dont la vue a évolué) et détermine la correction du patient. Le protocole fait ensuite intervenir un ophtalmologiste par téléconsultation et un orthoptiste pour réaliser les examens physiques du fond d’œil et de tension oculaire qui permettront à l’ophtalmologiste de faire la prescription nécessaire puis à l’opticien de délivrer l’équipement. Le tout sous 15 jours donc. « Les toutes premières corrections ont été télé- prescrites fin mars par l’intermédiaire des magasins pilotes de Taverny et Franconville (95), annonce Krys Group. Le service sera enrichi en continu des retours d’expérience et déployé progressivement à travers le territoire, en premier lieu à Strasbourg (67). » Krys Group prend en charge l’intégralité du coût du service durant cette phase d’expérimentation.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous