Iris numérique en vue

Faciliter la fabrication de prothèses oculaires et permettre aux ocularistes et aux ophtalmologistes de disposer d’une banque d’iris reproductibles à l’infini pour les appareillages futurs de leurs patients, voilà tout l’enjeu du système ­Numiris, mis au point par une équipe d’ocularistes.

Celui-ci permet de créer de véritables clones numériques de l’œil valide pour des patients porteurs de prothèse oculaire en s’adossant à une chaîne graphique spécialement paramétrée. « En partant d’une prise de vue numérique de l’œil valide du patient, l’iris est traité par un logiciel d’image puis sorti grâce à une impression naturelle sur un support spécifique, détaille le groupement technique à l’origine du projet. Il est ensuite découpé et encapsulé pour enfin être intégré à la fabrication de la prothèse oculaire. » Résultat : un gain de temps par rapport à la méthode traditionnelle de fabrication, l’oculariste évite les retouches couleurs, dispose d’un iris aussi naturel que possible et peut s’appuyer dessus pour les appareillages futurs. Le procédé est en phase finale de test pour une commercialisation prévue au 1er trimestre 2018.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous