Incidence et facteurs de risque pour le trou maculaire idiopathique

D’après une étude longitudinale et rétrospective menée aux Etats-Unis, l’âge et le sexe féminin sont les principaux facteurs de risque pour le développement d’un trou maculaire idiopathique. Parmi les 659 347 personnes enrôlées dans l’étude, 0,02% ont développé un trou maculaire nécessitant une vitrectomie. Les femmes présentaient 64% de risque en plus que les hommes pour cette pathologie, et les personnes d’origine asiatique 177% de plus que les Blancs.

Incidence of and Risk Factors for Developing Idiopathic Macular Hole Among a Diverse Group of Patients Throughout the United States. Ali F et al. JAMA Ophthalmol. Published online February 16, 2017.

Parmi les 659 347 personnes enrôlées dans l’étude, 0,02% ont développé un trou maculaire nécessitant une vitrectomie. Les femmes présentaient 64% de risque en plus que les hommes pour cette pathologie, et les personnes d’origine asiatique 177% de plus que les Blancs.

Incidence of and Risk Factors for Developing Idiopathic Macular Hole Among a Diverse Group of Patients Throughout the United States. Ali F et al. JAMA Ophthalmol. Published online February 16, 2017.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous