Hélène Bertrand-Cuingnet

Tous les articles de cet auteur

Particularités du patient presbyte

En 2021 le patient presbyte est actif, il travaille sur écran, consulte son smartphone, va se remettre au sport. Il conduit sa voiture ou sa moto et a donc de nombreux besoins visuels. De plus, le port du masque et la buée qu’il engendre lui rappellent combien les lunettes peuvent être un objet encombrant. Mais ce patient presbyte n’est pas un patient comme les autres quand il s’agit de lentilles de contact, il présente des particularités liées à son avancée en âge qu’il faut connaître pour optimiser et pérenniser nos adaptations. Lire la suite

Adaptation des enfants en orthokératologie

L’absence du port de lentilles et l’emmétropie apportée par l’orthokératologie tout au long de la journée représentent un véritable confort de vie pour les enfants adaptés. Cependant la méthode est encore très méconnue et l’ophtalmologiste a un rôle important de communication et d’information. Lire la suite

Quand une famille de porteurs de lentilles découvre l’orthokératologie

Dans une famille, les parents, myopes de longue date et porteurs de lentilles, ont demandé une adaptation en lentilles de leurs trois filles, sportives, myopes elles aussi. L'adaptation réussie en orthokératologie de l'une d'elles convainc ses sœurs d'essayer cette méthode, puis le père et enfin des cousins ! Mais tous n'y sont pas éligibles. Lire la suite

L’adaptation en lentilles de contact. 2. Enfants de plus de 7 ans

Chez l'enfant de plus de 7 ans, l'adaptation en lentilles de contact présente des spécificité par rapport à celle des enfant plus jeunes. En effet, d'autres facteurs sont à prendre en considération au-delà des indications purement médicales, le temps réservé au dialogue permet de cerner le souhait des parents (ex. : pour l'orthokératologie) ou la motivation de l'enfant (ex. : sport ou meilleure image de lui-même). L'article montre ensuite comment choisir la lentille en fonction de l'amétropie, de l'âge, des activités et du mode de port envisagé. Mais l'important est surtout de pérenniser l'adaptation et de prévenir les risques infectieux, d'ou la nécessité de bien éduquer enfants et parents au respect de toutes les consignes, de renouveler les contrôles et les conseils à chaque visite, et de rester disponible en cas de problème. Lire la suite

L’adaptation en lentilles de contact. 1. Enfants de moins de 7 ans

Adapter les jeunes enfants en lentilles de contact est opportun chaque fois que dans le cadre d'une indication médicale il est possible de repousser les limites des lunettes pour lutter contre l'amblyopie tant qu'il est encore temps, ou chaque fois qu'il est possible d'améliorer l'efficience visuelle. Les progrès des matériaux actuels permettent d'adapter en toute sécurité dès le plus jeune âge, mais, pour pérenniser ces adaptations, nous devons garantir cette qualité de vision en toute sécurité et impacter le moins possible la qualité de vie de l'enfant. C'est un travail d'équipe qui demande bien sûr rigueur, énergie, patience et disponibilité, associées à une communication efficace, pour équilibrer les attentes de chacun et les résultats. Lire la suite

Information auteur

Email : helene.cuingnet@wanadoo.fr

Etablissement : CHRU, Lille

Profession : Ophtalmologiste