Glaucome : 44 nouveaux loci à risque identifiés

C’est une vaste étude génétique qu’a mené une équipe internationale de chercheurs : les gènes de 34 179 patients atteints de glaucome primitif à angle ouvert ainsi que de 349 321 personnes contrôles ont été passés au crible pour y dénicher les loci susceptibles de favoriser cette pathologie.

Résultat : 44 nouveaux loci à risque ont été identifiés et 83 loci déjà suspectés ont été confirmés comme à risque. Autre avancée de cette étude : les chercheurs se sont intéressés à l’ascendance des patients et ont constaté que les loci à risque étaient à peu près conservés chez les personnes d’ascendance africaine, asiatique ou européenne. Alors que les études précédentes s’étaient particulièrement concentrées sur ces derniers, cette recherche ouvre la possibilité de faire appel à la génétique pour identifier les personnes les plus à risque parmi les trois populations. Les scientifiques espèrent en outre que la découverte des nouveaux loci à risque offre de futures opportunités de traitement du glaucome.

Gharahkhani P, Jorgenson E, Hysi P et al. Genome-wide meta- analysis identifies 127 open-angle glaucoma loci with consistent effect across ancestries. Nat Commun. 2021:12:1258.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous