Ethylotest : attention aux yeux !

Le gouvernement pourrait bien remettre en cause l’obligation pour chaque automobiliste de posséder un éthylotest (depuis le 1er juillet 2012 et verbalisable à partir du 1er mars 2013).

D’après une étude réalisée par le Comité de coordination de toxicovigilance remise en juillet 2012 à la demande de la direction générale de la santé, pas moins de 156 incidents ont été recensés et signalés auprès des centres antipoison après utilisation d’un éthylotest chimique entre le 1er janvier 1999 et le 10 juin 2012. L’acide sulfurique et le chrome contenus dans les éthylotests occasionnent essentiellement des phénomènes irritatifs et corrosifs.

Un quart des situations résultait d’une exposition oculaire, avec 21 cas de projection oculaire au moment de l’ouverture du dispositif, toujours responsables de conjonctivite marquée, et dans un cas, de kératite. Parmi les victimes, on trouve des enfants mais aussi des jeunes entre 17 et 20 ans, un public visé par l’autocontrôle à l’occasion des sorties de boîte de nuit.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous