En bref, homicide involontaire

Un ophtalmologiste et un pharmacien seront jugés pour homicide involontaire le 16 octobre suite au décès d’un patient dans le Tarn en 2014. Âgé de 35 ans, celui-ci est décédé 10 jours après avoir entamé un traitement contre la toxo­plasmose oculaire, à base de Malocide (pyri­mé­thamine). Sa famille dénonce une erreur de dosage.

 

 

©bukhta79

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous