En attente de la délégation de tâches avec les orthoptistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) rappelle également dans son ­communiqué que si le ­décret opticien-lunetier augmente les possibilités de renouvellement des équipements optiques, en ne laissant pas le patient sans solution, il ne résoudra pas pour autant les files d’attente chez les ophtalmologistes.

Le ­Syndicat demande aux pouvoirs publics « de ­respecter leurs engagements sur la démographie et de revoir les conditions de délégation de tâches avec les orthoptistes pour la rendre plus efficace. Les décisions à prendre sont urgentes, au plus tard d’ici la fin de l’année 2016 ».

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous