Ectasie post-chirurgie réfractive de surface : aspects bibliographiques

Des nombreuses publications sont apparues suite au premier cas d’ectasie mis en évidence par Theo Seiler en 1998 [33]. Treize ans après, quelques conclusions ont pu être tirées, mais aucune avancée fondamentale n’a pu être faite. En effet, il n’y a pas de « golden standard », les différentes séries sont souvent disparates, rétrospectives, le suivi très variable, les mesures du lit postérieur souvent théoriques et non pas réelles, etc.

Auteurs

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous