Madame B., âgée de 60 ans, consulte pour une baisse d’acuité visuelle bilatérale. Sur le plan général, elle présente une hypertension artérielle ainsi qu’une dyslipidémie ­traitées. Dans ses antécédents familiaux, on note l’existence d’une dystrophie centro-cornéenne chez sa mère et son frère.

Auteurs

  • Carole Henrat

    Ophtalmologiste

    Service d’ophtalmologie, Hôpitaux universitaires de Strasbourg

  • Vincent Borderie

    Ophtalmologiste

    CHNO des Quinze-Vingts, Institut de la Vision, Sorbonne université, Paris

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous