Dominique Satger

Tous les articles de cet auteur

Échographie et fermeture de l’angle irido-cornéen

L’importance de l’échographie de très haute fréquence dans l’étude des glaucomes ­primitifs à angle fermé est évidente. Elle est souvent utile au diagnostic dans plusieurs situations de fermetures secondaires de l’angle. Il s’agit d’une technique d’examen très rigoureuse qui nécessite une formation et un entraînement. Lire la suite

L’échographie du segment antérieur dans l’étude des glaucomes à angle fermé

    L’échographie de très haute fréquence contribue au diagnostic des glaucomes par fermeture de l’angle notamment pour les différencier en glaucome primitif ou secondaire. Le premier appareil d’échographie pour l’étude du segment antérieur a été inventé en 1991 par le Canadien Charles Pavlin avec l’UBM (biomicroscopie ultrasonore). L’apparition d’appareils d’échographie dotés de plusieurs sondes optionnelles a rendu cet équipement plus accessible. L’évolution récente des sondes, notamment des sondes linéaires qui permettent d’avoir une image de toute la largeur du segment antérieur sur 14 à 15 mm, a élargi les possibilités de l’examen. Ces sondes permettent en effet de visualiser l’ensemble du segment antérieur sans reconstruction et permettent des mesures d’angle à angle, de sulcus à sulcus et permettent aussi d’apprécier la flèche cristallinienne.        Lire la suite

Information auteur

Email : dsatger@free.fr

Etablissement : Centre hospitalier universitaire, Grenoble

Profession : Ophtalmologiste