Différences entre les symptômes rapportés par le patient et ceux enregistrés par le médecin

Une étude observationnelle, portant sur 162 patients en soins ophtalmiques, a montré d’importantes différen­ces entre les symptômes (vision trouble, éblouissement, douleur et inconfort et rougeur) selon qu’ils étaient rapportés par le médecin ou le patient.

Dans un quart à la moitié des cas, les informations n’étaient pas concordantes. Les patients ont ainsi tendance à rapporter davantage de symp­tômes dans les auto-questionnaires que les ­méde­cins dans l’EMR (electronic medical record, rapport médical électronique), sauf pour ce qui concerne la vision trouble, davantage rapportée dans l’EMR. Les raisons de ces différences sont peu explicitées dans l’étude et les auteurs font l’hypothèse du manque de temps des praticiens, d’erreurs liées au système électronique, et de défaillances de communication. Cette étude souligne par ailleurs que le relevé des symptomes sur le rapport médical n’est donc pas aussi fiable que les questionnaires, pour les études de recherche clinique.

Agreement of Ocular Symptom Reporting Between Patient-Reported Outcomes and Medical Records. Valikodath N, Newman-Casey P, Lee P et al. JAMA Ophthalmol. Published online January 26, 2017.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous