Des lentilles délivrées sans contrôle médical ?

Le projet d'arrêté sur le commerce de lentilles correctrices par voie électronique a été examiné par le Haut conseil des professions paramédicales le 29 mai et a été soumis à la Commission européenne qui avait sommé la France de clarifier sa législation en matière de vente en ligne de lentilles de contact.

Le texte stipule que « lors de la première délivrance de lentilles correctrices à un patient, le professionnel vérifie que l’adaptation des lentilles correctrices a été réalisée préalablement par un professionnel de santé habilité. Pour les personnes âgées de moins de seize ans, cette délivrance est subordonnée à une prescription médicale en cours de validité. »

Autrement dit :
- pour les plus de 16 ans, le passage par l’ophtalmologiste ne serait plus obligatoire ;
- le « professionnel de santé habilité peut aussi bien être un opticien, un orthoptiste ou un ophtalmo » s’insurge Bernard Rottier, président du Snof.

Pour lui, cette mesure supprime le contrôle médical qui permet d’éviter des complications liées au port de lentilles.

Les Cahiers d’Ophtalmologie n°171 (juin-juillet 2013)

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous