Des cellules souches restaurent le cristallin après une opération de la cataracte

 

Des chercheurs de l’université de Californie, San Diego School of Medicine et Shiley Eye Institute, en association avec des équipes chinoises de l’université de Guangzhou et de l’université du Sichuan, ont développé une nouvelle approche régénérative de l’opération de la cataracte chez l’enfant en permettant aux cellules souches résiduelles de restaurer des cristallins fonctionnels1.

Cette nouvelle méthode s’appuie sur le potentiel régénératif des cellules souches endogènes. Contrairement aux autres approches qui comprennent la création de cellules souches en laboratoire puis leur implantation chez le patient, avec le risque d’une transmission pathogène ou de rejet immunitaire, les cellules souches endogènes sont naturellement présentes sur le site à traiter. Dans le cas de l’œil humain, les cellules souches épithéliales du cristallin (LEC : Lens Epithelial Stem Cells) génère le remplacement des cellules du cristallin tout au long de la vie, avec cependant un ralentissement avec l’âge.

Après avoir confirmé le potentiel régénératif des LECs chez l’animal, les chercheurs ont développé une nouvelle méthode chirurgicale mini-invasive qui préserve l’intégrité de la capsule du cristallin - la membrane qui permet de moduler la forme du cristallin - ainsi qu’un moyen de stimuler la croissance des LECs.

Testée chez l’animal puis dans un essai clinique portant sur des enfants de moins de deux ans, 12 traités par la nouvelle méthode et 25 de façon traditionnelle, elle a permis de régénérer en trois mois des cristallins clairs et biconvexes chez les premiers, assurant une meilleure fonction visuelle que dans le groupe témoin, avec beaucoup moins de complications chirurgicales (inflammation post-chirurgicale, hypertension oculaire survenant rapidement, opacification du cristallin).

1. Haotian Lin et al. Lens regeneration using endogenous stem cells with gain of visual function. Nature 2016. Published online 09 March 2016

Lire l'abstract

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous