Des biomarqueurs pour le traitement de l’OMD

Et s’il était possible de prédire quel patient a le moins de chances de réagir positivement au ranibizumab lors du traitement d’un œdème maculaire diabétique (OMD) ? « Cela permettrait de mettre en place une médecine plus personnalisée, mieux orientée et de limiter les injections, répond Rajeev Muni, chercheur à l’hôpital Saint Michael de Toronto, au Canada. Cela allégerait le poids du traitement pour les patients et pour le système de santé. »

Et c’est ce que lui et son équipe ont justement cherché à faire dans le cadre d’une étude sur 48 patients diabétiques présentant un OMD. Tous ont reçu une injection de ranibizumab 0,5 mg au début de l’étude, puis un mois et deux mois plus tard. ­Parallèlement, 0,2 ml d’humeur aqueuse ont été prélevés dans la chambre antérieure de l’œil au départ, puis juste avant la troisième injection de l’anti-VEGF. Une analyse sur les cytokines présentes a révélé que chez les patients dont les ­niveaux d’ICAM-1 (intercellular adhesion molecule) étaient élevés au départ, le volume de la macula avait 27% de plus de chances de répondre au traitement. Alors qu’à l’inverse, un taux de VEGF élevé au départ diminue de 21% les chances de réponse. Dans le détail, 100 pg/ml d’ICAM-1 supplémentaires au départ sont associés à une réduction du volume de la macula de 0,0379 mm3 après traitement. 100 pg/ml de VEGF au départ sont en revanche associés avec une augmentation du volume de la macula de 0,0731 mm3. Utiliser ces cytokines comme biomarqueurs pour éviter d’attendre 8 ou 9 injections avant de pouvoir évaluer la réponse au traitement semble donc pertinent… mais pose la question du confort du patient, puisque cela implique une procédure invasive pour le prélèvement de l’humeur aqueuse.

Hillier RJ, Ojaimi E, Wong DT et al. Aqueous humor cytokine levels and anatomic response to intravitreal ranibizumab in diabetic macular edema. JAMA Ophthalmol. Published online March 08, 2018

©2707195204
Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous