Délais moyens d’obtention d’un rendez-vous : une étude du groupe Point Vision

Cette étude nationale Groupe Point Vision [1] fait suite à celle menée voilà deux ans [2] et révèle les principaux points suivantes :
• les délais de rendez-vous se sont allongés de 8 jours, essentiellement chez les ophtalmologistes de secteur 2 : les patients doivent attendre en moyenne 76 jours contre 63 jours en 2014 en secteur 2 et 97 jours contre 96 jours en 2014 en secteur 1 ;

• a contrario, les ophtalmologistes prennent mieux en charge les patients puisque le nombre d’ophtalmologistes n’étant pas à même de recevoir un nouveau patient est en nette baisse avec 11 % contre 15 % en 2014 ;
• baisse aussi des délais d’attente supérieur ou égal à six mois qui ne concernent plus que 7 % des ophtalmologistes contre 11 % en 2014.

Cependant, la situation est très contrastée selon les départements :
• en tête de liste pour les départements où le délai d’obtention d’un rendez-vous est le plus long, le Finistère, avec environ 168 jours d’attente, puis l’Isère avec 163 jours. Arrivent ensuite, les départements de Seine-Maritime, Haute-Savoie, Ille-et-Vilaine et l’Oise avec plus de 140 jours d’attente. Suivis de la Saône-et-Loire (125 jours), le Calvados (119 jours), le Pas-de-Calais (118 jours) et le Maine-et-Loire (112 jours) ;
• certains se trouvent même dans l’incapacité de donner des rendez-vous comme l’Isère (47 %), le Calvados et l’Oise (21 %), le Rhône (20 %), l’Essonne, l’Ille-et-Vilaine et le Vaucluse (17 %), la Seine-et-Marne et le Finistère (15 %) et la Haute-Savoie (14 %) ;
• en revanche, certains départements se distinguent par des délais de consultation bien plus courts, avec dans le « top 10 » les Alpes-Maritimes (< 20 jours), la Corse (35 jours), le Var (36 jours), les Bouches-du-Rhône et le Val-de-Marne (41 jours), les Hauts-de-Seine, le Val-d’Oise et Paris (entre 45 et 47 jours) suivis des Pyrénées-Atlantiques et de l’Aquitaine avec 57 jours.

Les délais dans les grandes villes sont également très variables : entre 47 et 48 jours à Paris (soit +22,9 % par rapport à 2014), puis, dans l’ordre croissant d’attente : Nice (21,6 jours, soit -16,2 jours par rapport à l’enquête précédente), Marseille (30,2 jours, +5,4), Bordeaux (41,6 jours, +14,2), Montpellier (42,2 jours, -30,4), Toulouse (51 jours, +41,4), Lyon (78 jours, -4,4), Strasbourg (72,5 jours, +31,4), Nantes (89 jours, +39,9) et Rennes (123,2 jours, +12,2).


1. Etude réalisée par Yssup Research (Publicis) auprès de 3 239 ophtalmologistes entre le 30 novembre et le 23 décembre 2015.
2. Entre le 15 octobre 2013 et le 30 janvier 2014 auprès de 2 643 ophtalmologistes de ville.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous