Covid-19 : l’IRM révèle des anomalies dans les yeux de patients

Une équipe française a examiné les IRM réalisées sur 129 patients sévèrement atteints de la Covid-19. Et elle a observé des anomalies sur le globe oculaire de 7% d’entre eux, soit 9 patients. Tous présentaient ainsi des nodules dans la région maculaire, 8 patients avaient des nodules dans les deux yeux, et deux patients avaient également des nodules à l’extérieur de la région maculaire.

Ces nodules étaient hyper-intenses sur la séquence FLAIR, iso-intenses en T1 et ne se rehaussaient pas après injection de gadolinium. À noter que huit des neufs patients concernés ont séjourné à un moment ou à un autre en unité de soins intensifs. Trois des 9 patients atteints avaient eu un examen ophtalmologique, qui ne retrouvait pas de signe de ces nodules à l’examen du fond d’œil. Les auteurs de l’étude estiment donc qu’une IRM des globes oculaires, un fond d’œil et une tomographie par cohérence optique (OCT) devraient être envisagés chez tous les patients présentant une COVID-19 sévère afin de détecter des nodules du pôle postérieur. Ils poursuivent également la surveillance des patients survivants de l’étude afin de voir si les nodules observés entraînent des conséquences cliniques sur la vision. Ils ont par ailleurs lancé une étude prospective sur des patients atteints légèrement ou modérément par la Covid-19 afin de découvrir si les premiers résultats obtenus sont propres, ou non, à la sévérité de la maladie.

Ocular MRI Findings in Patients with Severe COVID-19: A Retrospective Multicenter Observational Study. Augustin Lecler et al. Radiology. 2021 Feb

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous