Covid-19 : la santé des professionnels de santé fortement touchée

La MACSF a évalué les premières conséquences de la crise sanitaire sur la pratique de ses assurés. Pour l’assureur, les premiers constats sont ceux d’une baisse d’activité et d’un boom parallèle de la téléconsultation, avec le risque parallèle de perte de vue de certains patients et de transmission du SARS-CoV-2 à des patients.

« S’il est trop tôt pour tirer un véritable bilan des conséquences de la crise sanitaire en matière de responsabilité médicale, la MACSF remarque, à ce jour, un faible nombre de mises en cause liée au Covid 19 parmi ses sociétaires : 5 réclamations visent des médecins dont 2 gériatres, 1 coordonnateur Ehpad,1 médecin SAMU, et 1 ORL. » Mais la santé des soignants a été fortement touchée : le nombre de dossiers pour incapacité ouverts par mois a environ doublé entre mars et septembre (par rapport aux deux années précédentes), avec près de 5400 arrêts de travail (AT) pour Covid-19, mais aussi une augmentation des AT pour affections tumorales, cardio-vasculaires, psychiatriques, et pour grossesse pathologique. Les accidents (entorses, traumatismes…) et les affections ostéo-articulaires ont aussi été multipliés par deux. Parmi les 5347 professionnels de santé concernés par des arrêts de travail, 1244 étaient des médecins : 57% des AT étaient alors prescrits pour un tableau clinique (contre 43% pour une éviction) et 5% des médecins concernés ont été hospitalisés.

Loading comments...