Consommer des légumes verts pour réduire les risques de glaucome ?

 

 

Une étude, publiée le 14 janvier dans JAMA Ophthalmology [1], a porté sur les patients participant deux fois par an à deux cohortes prospectives, l’une de 63 893 femmes (de 1984 à 2012), l’autre de 41 094 hommes (de 1986 à 2012), indemnes de glaucome primitif à angle ouvert (GPAO) et tous âgés d’au moins 40 ans. 

 

Un questionnaire a permis de recueillir leurs habitudes alimentaires.

Pendant le suivi, 1 484 cas de GPAO ont été relevés et classés selon la pression intraoculaire (inférieure ou supérieure à 22 mmHg) ou par type de perte visuelle (perte périphérique seulement ou paracentrale précoce). Les participants ont été répartis en 5 quintiles selon leur niveau de consommation de nitrate alimentaire (quintile 1 : environ 80 mg/j ; quintile 5 : 240 mg/j). Les résultats ont permis d’établir qu’une plus grande consommation de produits alimentaires nitrés et de légumes verts avaient réduit de 20 à 30 % les risques de GPAO.

La corrélation était particulièrement forte pour les GPAO avec une perte précoce de champ visuel paracentral, affection marquée par un dysfonctionnement de l’autorégulation de la circulation sanguine rétinienne. Les nitrates ou les nitrites, précurseurs de l’oxyde nitrique, auraient un effet bénéfique sur la circulation sanguine dans le nerf optique dont la défaillance est impliquée dans la survenue d’un GPAO.

1. Kang JH et al. Association of dietary nitrate intake with primary open-angle glaucomaa prospective analysis from the Nurses’ health study and Health professionals follow-up study. JAMA Ophthalmol. Publié en ligne le 14 janvier 2016.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous