Comment réduire le stress post-examen de la rétine chez les prématurés ?

Masquer les yeux des enfants prématurés après usage de collyre pourrait être une bonne idée. C’est la conclusion à laquelle aboutissent des chercheurs canadiens. Dans un essai clinique incluant 51 nouveau-nés avec un poids de naissance inférieur à 1 500 g et/ou nés avant 32 semaines, ils ont mesuré les manifestations de stress (désaturation, bradycardie, apnée) dans les 12 heures suivant l’usage de collyre pour l’examen de la rétine dans le cadre de la détection de la rétinopathie du prématuré.

Résultat : les enfants dont les yeux ont été couverts d’un masque durant au moins 4 heures après l’examen ont montré moins de signes de stress. D’autres facteurs entrent en ligne de compte, comme l’utilisation ou nom d’une ventilation artificielle, et les résultats ne peuvent donc pas être interprétés avec certitude. Les auteurs de l’étude suggèrent cependant que la sensibilité à la lumière pourrait être un facteur de stress après l’examen pour ces enfants et que l’utilisation d’un masque est un moyen relativement simple de réduire celui-ci.

Szigiato A, Speckert M, Zielonka J et al. Effect of Eye Masks on Neonatal Stress Following Dilated Retinal Examination: The MASK-ROP Randomized Clinical Trial. JAMA Ophthalmol. Published online September 05, 2019.

Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous