Combiner les traitements contre la myopie

Les gouttes d’atropine à 0,01% et l’orthokératologie ont prouvé être des méthodes ayant une certaine efficacité dans le contrôle de la myopie chez l’enfant. Mais combiner ces deux solutions peut-il permettre de combiner leur efficacité justement ? Pour le savoir, des chercheurs japonais ont réparti 80 enfants, âgés de 8 à 12 ans, en deux groupes.

Le premier a reçu à la fois atropine et orthokératologie, tandis que le second n’a bénéficié que de l’orthokératologie. Le traitement a duré trois mois avec un suivi dans les deux années suivantes. Or chez les enfants avec une myopie sévère, la combinaison des deux solutions s’est avérée 28% plus efficace que les lentilles de contact seules. Et le chiffre monte à 38% chez les enfants avec une myopie plus faible. Dans un communiqué, publié lors du congrès annuel de l’American Academy of Ophthalmology, où ces résultats ont été présentés, le Dr Kinoshita, l’un des auteurs de l’étude, déclare : « Nous pensons que cette combinaison sera l’option de traitement optimale, car chaque solution complète les faiblesses de l’autre. »