Chalazion et Covid-19

À l’hôpital Lariboisière, à Paris, trois infirmières en charge des soins intensifs auprès de patients gravement atteints de la COVID-19 ont développé un chalazion.

Dans un article publié fin mai dans la revue Occupational and Environmental Medicine, les médecins estiment que celui-ci vient d’une part de l’irritation et la déshydratation des paupières ; le port des lunettes de protection empêchant notamment de se frotter spontanément les yeux. D’autre part, le rinçage des lunettes de protection après désinfection est lui aussi clairement mis en cause. Des recommandations pour améliorer celui-ci ont été mis en place suite à l’émergence des ces premiers cas et aucun nouveau chalazion n’est apparu ensuite.