Cas Clinique : Infiltrat périphérique non infectieux lié au port de lentilles de contact

Monsieur D. âgé de 28 ans consulte pour un renouvellement de lentilles. Il s’agit d’un nouveau patient qui a été équipé il y cinq ans environ dans un autre cabinet mais qui n’a pas consulté depuis trois ans.

Il ignore le nom et les paramètres de ses lentilles. Il utilise habituellement un produit d’entretien multifonctions qui lui a été recommandé par son opticien et dont il ignore la marque. Il lui arrive également de dormir avec ses lentilles. Il n’a plus de lunettes à sa vue depuis plusieurs années

Auteurs

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous