Bruno Mortemousque

Tous les articles de cet auteur

Les « nouveaux » traitements physiques de la surface oculaire

Beaucoup des « nouveaux » traitements physiques de la surface oculaire sont la remise au goût du jour par l'apport de nouvelles technologies ou de nouveaux biomatériaux, de solutions anciennes et ayant fait leurs preuves. Ces «nouvelles» approches (occlusion des points lacrimaux, hygiène et réchauffement des paupières, lentilles de contact ou lunettes à chambre humide) permettent une amélioration majeure dans la prise en charge et le soulagement des patients, avec un important recul pour beaucoup de ces techniques. Alors, ne nous en privons pas ! Lire la suite

Dysfonctionnement des glandes de Meibomius et glaucome

Les dysfonctionnements meibomiens sont des anomalies de la surface oculaire très répandues dans la population générale, tout comme le glaucome à angle ouvert, avec une prévalence de 2 % dans la population après 40 ans. Il est donc très logique de rencontrer l'association des deux pathologies chez un même individu. Si la littérature est riche pour l'association sécheresse oculaire et glaucome, elle est quasiment vierge en article associant dysfonctionnements meibomiens et glaucome. Mais alors que doit-on en penser ? En attendant de véritables articles de fond, essayons d'être logique pour nous faire une idée du problème en nous appuyant sur des données autres. Lire la suite

Formes cliniques de conjonctivites allergiques : comment les reconnaître ?

Le terme conjonctivites allergiques est en fait un grand « fourre-tout » qui regroupe plusieurs entités. Bien que plusieurs d'entre elles présentent des similitudes en termes de physiopathologie, leurs différences cliniques expliquent souvent les échecs de prise en charge thérapeutique. Il est donc capital de déterminer la forme clinique dont souffre le patient pour en permettre une prise en charge adaptée. Lire la suite

Vous avez dit allergie?

La prise en charge des manifestations allergiques conjonctivales obéit à des règles simples. La première est celle de l'identification de la forme clinique de conjonctivite ou de kératoconjonctivite. La deuxième est l'identification du ou des allergènes responsables. Elle passe par les mains des confrères allergologues. Enfin, la troisième, la prise en charge thérapeutique, découle logiquement des deux premières. Quelle est-elle ? Lire la suite

Stratégie thérapeutiques pour le traitement de l'oeil sec

Parmi les moyens thérapeutiques disponibles pour le traitement de l'oeil sec, une large gamme de suppléments ou de substitus lacrymaux permet de compenser une éventuelle déficience lacrymale. Lire la suite

Information auteur

Email : mortemousque.bruno@orange.fr

Etablissement : Centre hospitalier universitaire, Rennes

Profession : Ophtalmologiste