Bayer fait un point sur ses études en vie réelle

Dans le cadre du congrès Euretina qui s’est déroulé à Copenhague du 8 au 11 septembre dernier, Bayer a fait le point lors d’une conférence de presse, sur ses études en vie réelle dans le traitement de la DMLA néovasculaire. Il a été rappelé le principe de la Real Life Evidence (RLE) qui, comme son nom l’indique, consiste à fournir des preuves supplémentaires quant à l’efficacité du traitement.

Des données qui sont obtenues en analysant les résultats d’études réalisées en vie réelle. La large disparité des patients traités dans ce cadre est un atout supplémentaire qui mène à des conclusions plus réalistes, et qui apporte des avantages pour les médecins comme pour les patients.
Ainsi, RLE répond aux exigences des praticiens quant à l’efficacité du traitement. Et ces derniers peuvent fournir à leurs patients des indications critiques dans le maintien ou le gain en acuité visuelle. RLE qui est en cours dans plusieurs pays comme le Canada, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon… vient compléter et confirmer les données délivrées lors des études cliniques et des essais contrôlés randomisées (ECR).

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous