Louis Hoffart

Tous les articles de cet auteur

Implants intraoculaires trifocaux et à profondeur de champ étendue : les dispositifs disponibles

Les implants multifocaux et à profondeur de champ étendue constituent le moyen le plus efficace et le plus stable dans le temps pour corriger la vision de loin, de près et, plus récemment, intermédiaire de nos patients. Ils permettent non seulement de restaurer une acuité visuelle utile dans le cadre de la ­chirurgie de la cataracte, mais aussi de compenser la presbytie dans le cadre d’une chirur­gie réfractive par extraction de cristallin clair. Lire la suite

Les différentes techniques de presbylasik

La correction de la presbytie est un véritable enjeu pour les chirurgiens réfractifs. Plusieurs techniques chirurgicales ont été décrites mais elles impliquent toutes un certain degré de compromis entre la vision de loin et de près. Le terme presbylasik est dédié aux techniques de lasik (laser in situ keratomileusis) permettant la correction de la presbytie. Lire la suite

La ciclosporine, disponible pour tous ? Quand et à qui la prescrire, quelle concentration pour quelle pathologie ?

La ciclosporine topique a une place majeure dans la prise en charge de pathologies inflammatoires de la surface oculaire, telles que le syndrome sec oculaire, ou en relais d'une corticothérapie dans les kérato-conjonctivites cortico-dépendantes ou cortico-résistantes. Aucun effet secondaire grave n'a été rapporté à ce jour. La ciclosporine par voie systémique doit être réservée aux cas extrêmes, en collaboration avec un médecin interniste. Lire la suite

Dysfonctionnements des glandes de Meibomius 2. Dysfonctionnement meibomien et chirurgie

L'œil sec est une pathologie très fréquente, mais souvent sous-diagnostiquée, à l'origine de potentielles complications postopératoires chez les patients opérés de cataracte et de chirurgie réfractive. Il est important d'être très vigilant chez les patients atteints de sécheresse oculaire en préopératoire afin de planifier la chirurgie de manière sereine et de réaliser un traitement pré- et postopératoire adapté au patient. Lire la suite

Le laser guidé par la topographie cornéenne (topolink)

Le topolink est une technique de chirurgie réfractive qui désigne les traitements par photoablation laser personnalisés en fonction de la topographie cornéenne. Son principal objectif est de normaliser le profil cornéen par lissage de la surface antérieure cornéenne, notamment dans la correction des irrégularités cornéennes cicatricielles post-infectieuses ou post-traumatiques ou en présence d'un kératocône. Lire la suite

Les complications du lasik

La chirurgie réfractive au lasik est une technique particulièrement efficace et sûre. Elle offre un taux de satisfaction très élevé des patients mais nécessite une attention particulière du chirurgien et une exigence de qualité et de sécurité, ces procédures étant réalisées sur des yeux exempts de pathologie oculaire.La fréquence des complications per- et postopératoires peuvent être limitées par une sélection stricte des candidats à la chirurgie et une parfaite connaissance du matériel utilisé ainsi que des complications qui peuvent survenir au cours du suivi précoce du patient. Lire la suite

Nouveautés en cicatrisation oculaire

Des résultats encourageants dans la cicatrisation cornéenne ont été constatés après utilisation de traitements innovants tels que les collyres osmoprotecteurs, les collyres de sérum autologue, riches en facteurs de croissance, ou le recours à la thérapie matricielle. Les greffes de cellules limbiques représentent les principales avancées dans le domaine chirurgical tandis que les greffes de membrane amniotique restent un traitement de choix dans la prise en charge des ulcères cornéens chroniques résistants aux traitements médicaux. Enfin, les progrès réalisés dans leurs matériaux, permettent aux verres scléraux de constituer une alternative lorsque les traitements médicaux ou chirurgicaux sont inefficaces. Lire la suite

Une ectasie cornéenne bilatérale

  Monsieur X., 56 ans, est adressé pour prise en charge d'une baisse d'acuité visuelle bilatérale dans les suites de multiples chirurgies réfractives. On note dans ses antécédents : 2003 : AVL (acuité visuelle de loin) OD (œil droit) et OG (œil gauche) : 10/10 avec une réfraction de +2,00 ODG. Lasik (mécanique à charnière supérieure) réalisé en octobre 2010. Résultat postopératoire à un mois : AVL 10/10 P2 ODG sans correction.   Lire la suite

Lasers Femtoseconde en 2012 : applications pour le segment antérieur

En 2002, le premier laser femtoseconde (FS) appliqué à la chirurgie ophtalmologique fut proposé par Advanced Medical Optics (Intralase FS) avec une fréquence de 10kHz. Les dernières évolutions offrent des fréquences de tir de l'ordre de 150 kHz. Cette évolution des dispositifs laser permet aujourd'hui de réaliser de nombreuses procédures chirurgicales tout en diminuant la durée, le niveau d'énergie nécessaire et avec une résolution supérieure en réduisant la taille des spots et l'espacement entre les impacts. Cet outil peut être utilisé aussi bien pour la chirurgie réfractive cornéenne, les procédures de kératoplastie, la mise en place d'implants cornéens et, dernièrement, la chirurgie automatisée de la caracte. Lire la suite

Information auteur

Email : Louis.HOFFART@ap-hm.fr

Etablissement : CHU La Timone, Marseille

Profession : Ophtalmologiste

Biographie :