60 000 téléconsultations en un an

« Un an après son remboursement par l’Assurance maladie, la téléconsultation s’installe progressivement comme une nouvelle modalité de prise en charge des patients, annonce la Cnam dans un communiqué. En effet, depuis son lancement le 15 septembre 2018, on estime à plus de 60 000 le nombre de téléconsultations facturées au 15 septembre 2019, sur l’ensemble du territoire. »

La montée en puissance s’est faite progressivement : de 2 000 téléconsultations au mois de janvier 2019 à 7 000 au mois de mai et plus de 10 000 en août. En septembre, la Cnam estime que le rythme hebdomadaire atteint 3 300 téléconsultations. L’organisme révèle aussi le profil des 1 647 médecins ou structures qui ont facturé une téléconsultation au cours de cette première année : il s’agit à 85% de médecins libéraux, en grande partie (65%) généralistes. Hommes et femmes y ont recours de la même manière mais l’âge en revanche a son importance puisque « la moitié des médecins téléconsultants a moins de 50 ans alors que cette classe d’âge ne constitue que 37% de l’ensemble des effectifs de généralistes libéraux », note la Cnam. La géographie a elle aussi un impact : 44% de l’ensemble des téléconsultations ont eu lieu en Île-de-France. « Au regard de la dynamique enclenchée, je suis aujourd’hui confiant : la montée en charge est nette et va aller en s’accélérant, en s’appuyant notamment sur les autres professions engagées dans la démarche comme les infirmiers ou les pharmaciens », estime Nicolas Revel, directeur général de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous